À la bibliothèque
À la mémoire d'Alan Bleviss
30/12/2017

Le 30 décembre dernier, Alan Bleviss, Gouverneur à Vie et diplômé de l’École nationale de théâtre (Acting, 1966) nous a quitté à l’âge de 76 ans. Sa voix singulière fut le pilier sur lequel il fonda toute sa carrière.

 

Né à Edmonton, il est devenu l’une des voix les plus reconnaissables des États-Unis. Il fut d’ailleurs la voix d’innombrables grandes entreprises et on le reconnaît aujourd’hui comme la voix du Parti démocrate. Afin d’honorer son incroyable contribution à l’ÉNT, la bibliothèque fut renommée en son honneur et celui de sa famille en 2008. Aujourd’hui, la Bibliothèque Famille Bleviss est le symbole de sa générosité sans borne et de sa passion indéfectible pour le théâtre et l’éducation.

 

Merci Alan pour ton altruisme et pour avoir dédié ton temps et ton leadership en tant que philanthrope afin d’aider l’ÉNT à révéler le talent d’une multitude de jeunes artistes de théâtre, sur scène et en arrière-scène. Ta voix et ta passion résonneront longtemps dans les couloirs de l’école et continueront à inspirer les étudiants à persévérer dans l’accomplissement de leurs rêves.

« OKINUM » de Émilie Monnet
27/01/2018

Samedi, 27 janvier à 19h30 à la salle Pauline McGibbon de l’ÉNT. Ouvert à tous.
Coût d'admission : 5 $. Réservation requise.

 

La Bibliothèque Famille Bleviss de l’École nationale de théâtre (ÉNT) est heureuse de s’associer au Centre des auteurs dramatiques (CEAD) pour présenter une mise en lecture d’OKINUM, une pièce de l’auteure, interprète et metteure en scène ÉMILIE MONNET.

 

OKINUM (un mot signifiant « barrage » en langue Anishnabemowin) raconte l’histoire d’une quête personnelle sur l’identité et la transmission, sur l’héritage psychique, celui qui se loge dans nos os et qui nous est transmis, génération après génération. Construit comme une prophétie, comme une série de tableaux oniriques où l’espace-temps se morcelle, se réfracte et se répète, OKINUM est une réflexion intime sur la notion de barrages intérieurs. C’est une ode au pouvoir du rêve et de l’intuition pour remonter la rivière de la mémoire des ancêtres, et pour se réconcilier, avant tout, avec toutes les facettes et complexités d'une identité multiple.

Cette lecture d'OKINUM par la comédienne Johanne Haberlin, diplômée de l'ÉNT (Interprétation 2002), se veut un laboratoire public, une étape importante dans le développement du nouveau spectacle d'Émilie Monnet, lequel sera diffusé en octobre 2018. Mise en lecture d'Alice Ronfard. Une période de questions suivra.


Biographie de l’auteure
Croisement entre le théâtre, la performance et les arts médiatiques, la pratique artistique d’Émilie Monnet s’articule autour des questions d’identité, de mémoire, d’histoire et de transformation. En 2016, elle fondait Scène contemporaine autochtone (SCA), une manifestation artistique et critique faisant place à la création autochtone en arts vivants. À l’automne 2017, elle présentait Wishes/Souhaits, une exposition sonore immersive et photographique créée en collaboration avec un groupe de femmes résidentes du Foyer pour femmes autochtones de Montréal à la galerie OBORO, et on a aussi pu la voir jouer dans le Wild West Show de Gabriel Dumont au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Au printemps, elle performera dans le nouvel opéra multimédia de Mykalle Bienlinski. L'engagement artistique d'Émilie s’inspire de nombreuses années d’activisme auprès d’organisations autochtones (Canada et Amérique Latine) et de sa participation à des projets artistiques avec des femmes judiciarisées et de jeunes autochtones. De mère anishnaabe et de père français, Émilie vit à Montréal.

 

CEAD     Fondation Cole

 

Suggestions de lecture
Pièces
Enfants
Enseignants
Écriture
Interprétation
Mise en scène
Scénographie
Production
À L'ENT
Aucun résultat.